Dans leur état actuel de dégradation, les dolmens se présentent souvent sous l'apparence de simples tables. Ils ont longtemps pu faire penser à des autels païens, mais il s'agit bien de chambres sépulcrales et de galeries de tumulus (buttes artificielles), dont la partie meuble (remblai) a été érodée au cours des siècles. Leur architecture comporte parfois un couloir d'accès qui peut être construit en dalles ou en pierres sèches. La chambre sépulcrale, aux formes variables (rectangulaire, polygonale, ovale, circulaire...), peut aussi être précédée d'une antichambre. Dans certains dolmens, l'entrée présente une porte taillée dans une ou plusieurs dalles verticales.
Cinquante mille dolmens auraient été recensés dans le monde dont vingt mille en Europe. Ils étaient très nombreux dans certaines régions de France et, si certains ont disparu, il en reste plus de 4 000, disséminés dans une soixantaine de départements. Pour schématiser l'implantation des dolmens en France, on peut partir de l'ouest du pays, avec la Bretagne, puis en descendant par le Poitou, pour ensuite rejoindre, plus au sud, les causses du Quercy et de l'Aveyron et, enfin, arriver en bord de mer Méditerranée, au Languedoc, et en Roussillon.
Sources Wikipédia.
Ici, c'est bien en Auvergne que va se terminer notre petite balade au pays des volcans.
Grimpez dans le parc en empruntant la passerelle qui passe au dessus de la route face au Casino (pas le supermarché).
maison à st nectaire
Vous pouvez jeter un oeil au parc.
parc du casino
Encore quelques centaines de mètres et vous trouverez le dolmen.
dolmen de st nectaire
Rendez vous au Mont Cornadore pour y découvrir le dolmen en granit de Saint Nectaire, sur les hautes de la ville il est toujours en équilibre et cela depuis des milliers d’années. Il date en effet du néolithique et fût recensé au 19ème siècle par l’inspection des monuments historiques en la personne de Prosper Mérimée.