Chercher blog.fr

  • Le piége à Taons

    Les vacances c'est aussi un moins de se cultiver, en lisant, en visitant et en observant le paysage.
    Parfois on rencontre des objets insolites, qui nous intriguent et si on a envie d'en savoir plus on fait des recherches.
    Maintenant, l'explication tient en quelques lignes et on trouve rapidement la solution.
    piege à taons
    Si l'on s'approche un peu on peut découvrir l'explication sur cette petite pancarte.
    explication
    Au retour de vacances j'ai fait quelques recherches, sur ce piège que l'on peut trouver dans certaines boutiques pour un prix avoisinant les 200 €uros, on peut donc penser que nos amis les éco-gardes de la forêt de Saou s'en sortent pour un peu moins :D
    A la lecture des commentaires sur les divers forums en rapport avec le piège, il en ressort que c'est un piège plutôt efficace et qui n'utilise pas de produit chimique pour faire son travail.

    Pour rappel, les taons sont des mouches trapues aux grands yeux composés. Les femelles se nourrissent normalement du sang des grands mammifères qu'elles mordent avec leur stylet alors que les mâles ne consomment que du nectar.

  • Les Clos en forêt de Saou (Drôme)

    Au parking du Silo (alt 470m) longer les cèdres de l’Atlas.
    cédre
    Passer devant le bureau des Eco-gardes (alt 480m)suivre la direction "le pont en béton"
    pont de pierre
    En aval du pont en béton, sous la végétation l'on peut encore voir l'ancien pont de pierre.
    Puis prendre à gauche direction la halte équestre (alt 491m), ensuite prendre la direction des "Pistes des Coupes" vers la droite et traverser le lit d'un petit ruisseau qui était à sec lors de notre passage.
    Ici commence la montée des coupes, suivre le large chemin jusqu'au poteau "Piste des Coupes" (alt 640m) poursuivre en direction "Les Clos" sur 1,7 km.
    la montée des coupes
    Au carrefour "Les Clos" (alt 570m) et prendre la direction "Route Touristique M.Burrus" et retour par la gauche jusqu'au parking.
    le silo
    C'est une petite boucle à faire en forêt, l'on peut profiter de l'ombre et d'une superbe hêtraie sur un versant au nord, l'ubac.
    En quelques mots, on peut dire que La forêt de Saoû est un espace quasiment fermé en forme de navire de 12 km de long sur 2 km de large. Son point culminant se trouve à l’est à 1589m : les Trois Becs (Roche Courbe, le Signal et le Veyou). A l’ouest, Roche Colombe est à 885m.
    Les deux entrées se situent sur la largeur du site : le Pas de Lauzens où jaillit le ruisseau de Lauzens et le défilé du Pertuis d’où débouche la Vèbre.

  • La montagne de Dieu-Grâce, au départ de Dieulefit (Drôme)

    Du parking, descendre la route en suivant le balisage blanc et rouge du GR jusqu’au pont puis prendre a droite en direction des Bas Hubacs. Passer un lotissement de maisons neuves, continuer tout droit puis, au carrefour, suivre tout droit la petite route goudronnée qui monte en direction du Pied de Dieu Grâce. Après la ligne droite, la route devient une piste qui décrit un large lacet et pénètre dans le bois.
    dieulefit
    Dépasser les dernières maisons isolées puis arriver au croisement du Pied de Dieu-Grâce (Ubacs, alt. 450m).
    Prendre alors le deuxième chemin a gauche en direction du Col de Dieu-Grâce, en suivant toujours les balises blanches et rouges. Monter sur une piste caillouteuse en laissant les chemins qui partent a gauche.
    la piste
    En arrivant au Col de Dieu-Grâce (alt. 587m), quitter le GR9 pour continuer a gauche par le sentier en direction du Col de la Ruche (balisage jaune). L’itinéraire serpents entre les arbres en longeant la crête de la montagne de Dieu-Grâce, alternance de petites montées et petites descentes. Présence d’un cairn sur chaque petit sommet.
    cairn
    Entamer ensuite la descente et rejoindre un chemin plus large, menant au Col de la Ruche (alt. 585m). Prendre alors a gauche. La descente se fait sur un large chemin caillouteux. Après une succession de virages, dans un lacet, guetter a droite le départ d’un petit sentier passant en contrebas de la «Clef des Monts ». Rejoindre le goudron (fin de piste) et a l’intersection avec la route, prendre la route a gauche pour rejoindre le centre de Dieulefit et retrouver le parking quelques mètres plus loin.
    montagne de dieu-grace
    Normalement nous aurions du continuer tout droit à l'intersection de la route et descendre dans le village mais une petite erreur nous a fait gagner 3 à 400 m.
    Balade sympathique, quelques pistes caillouteuses, un peu de vent au sommet, itinéraire bien indiqué, compter entre 2h30 et 3heures si vous voulez faire quelques photographies de la flore, beaucoup de genévriers, thym, alisiers, chênes et châtaigniers,...

  • Concombre du Kenya

    Il y a quelque temps j'avais fait un petit article sur les fleurs du concombre du Kenya
    fruit
    Aujourd'hui je vais vous montrer les premiers fruits qui ne demandent qu'à mûrir encore un petit peu.
    concombre-kenya3
    L'avantage du concombre du Kenya est de proposer des fruits savoureux et très décoratifs ce qui fait qu'il ne dépare pas au milieu des fleurs.
    Le concombre du Kenya est très riche en vitamine C, il possède un goût très original qui allie le goût du concombre à celui de melon avec, lorsqu'il est très mur, un arrière-goût de banane.
    Sa saveur est douce et sans amertume, peut être consommé cru, dans des desserts ou des salades de fruits mais également dans des plats salés.
    Pour le moment je dirais qu'il est plus proche du concombre mais comme vous le remarquez il ne demande qu'à mûrir encore un peu.

  • Une petite pause...

    S'impose..........
    pausew
    A bientôt.

  • Nous sommes tous un peu comme lui...?

    pigeon
    Avant-hier en flânant dans les rues de Nevers, ce jeune pigeon encore couvert de duvet nous a accompagné quelques mètres, j'aime bien ces petits oiseaux et je ne sais pas si c'est parce que j'avais un grand-père colombophile toujours est-il que durant ma jeunesse j'ai eu en ma possession quelques spécimens à plumes du genre de celui-ci.
    L'histoire c'est terminée le jour où un putois c'est invité dans la volière.

  • Eglise Sainte-bernadette

    Dès le début des années 1960, Claude Parent s’impose à lui-même une rupture par la mise en crise du formalisme d’une certaine continuité spatiale. L’apparition de la discontinuité dans son langage architectural le conduit à construire un nouveau vocabulaire architectural.
    sainte-bernadette

    Avec la construction de l’église Église Sainte-Bernadette du Banlay à Nevers entre 1963 et 1968, il affirme l’avènement d’une culture de l’oblique et accomplit ici ses recherches sur le brutalisme. La culture de l’oblique, en rupture avec le traditionnel plan horizontal, est le projet de sa carrière qu’il conduira, porté par une grande inspiration utopique et sociale, accompagné par la pensée critique de Paul Virilio rencontré quelques années plus tôt.
    Sources: Wikipédia.
    sainte-bernadette1
    sainte-bernadette2
    Voila, nous avons fait le tour de l'édifice, porte fermée bien entendu donc vous n'aurez pas de clichés de l’intérieur, on ne peut pas dire que c'est joli et les riverains sont la plupart d'accord avec moi.
    Maintenant à quelques centaines de mètres on peut trouver celle-ci.
    saint-etienne
    Je vais ajouter cette nouvelle photographie de l'église Saint Etienne.
    eglise st etienne

  • Poivre d'eau

    Aussi appelée Renouée poivre d’eau, c’est une plante d’une hauteur de 10 à 20cm, elle pousse dans les lieux humides, du bord des étangs aux fossés et flaques des prairies et forêts. Seule condition à son développement : la présence d’eau. Si sa fleur blanche à rose se dévoile tardivement (août-novembre), c’est surtout pour ses feuilles que la plante est connue. En effet, les jeunes feuilles, dégustées sur le bout de la langue révèlent un goût poivrée très prononcé.
    renouée poivre d'eau
    Ajoutées crues en petite quantités à divers plats, les feuille de saveur brûlante du polygonum hydropiper servent de condiment. En excès elles se montrent irritante, mais elles perdent ces propriétés si on les fait cuire ou sécher. les graines peuvent être utilisées comme le poivre.
    Saviez-vous le nom de genre polygonum vient du grec polu "beaucoup" et gonu "genou" car la tige des espèces qui le composent comporte de nombreux renflements anguleux, un à chaque point d'insertion des feuilles ou "nœud". C'est également cette image qu'évoque le nom de "renouée".

  • A la recherche de la Limoselle aquatique...

    En fin d’été les grèves changent de couleur : de nombreuses espèces végétales profitent des vases humides et des dépôts sableux pour se développer.
    C'est le thème de la sortie nature qui a eu lieu le samedi 30 Août 2014, le gestionnaire de la réserve naturel nous a proposé de découvrir une flore particulière au travers d'une balade le long d'un bras secondaire de la Loire.
    Malheureusement notre été pluvieux et un long fleuve tranquille ayant encore un bon débit n'ont pas permis à notre petit groupe de trouver la petite plante aquatique recherchée. Enfin, le Val de Loire est encore assez riche en flore pour nous faire découvrir d'autres plantes, et parmi elles on peut remarquer la fameuse Ambroisie qui colonise les bords du fleuve.
    Voici donc en images quelques souvenirs de notre petite escapade, merci à Benoît et aux sympathiques personnes qui nous ont accompagnés.
    bras-de-loire
    4cyperus
    arachnidée
    saponaire
    20sortie-nature-loire
    Pour trouver la limoselle, c'est normalement sur ce genre de terrain qu'elle pousse.
    23sortie-nature-loire

  • Fruits de Passiflore

    La Passiflore est une merveilleuse plante de jardin, elle grimpe divininement et recouvre les murs et autres treillis en offrant un aspect visuel fantastique. Souvent appelée fleur de la passion elle rappelle de part la forme de ses fleurs et leurs formes "la Passion du Christ" car c'est de cette fleur dont se servaient les missionnaires dans des temps lointains pour expliquer aux peuples indigènes ou nomades ce qu'avait endurer Jésus sur la croix. De nos jours cette plante est plus appréciée comme plante décorative et pour ces fruits comestibles à la saveur acidulée (le fruit de la passion) qui entre dans la composition de sorbets, de jus ou de coulis.
    Sources: jardinpourvous
    Ce matin, on m'a offert 700 grammes de fruits de la passiflore, j'ai donc fait deux petits pots de gelée, j'avais bien envie de faire un bavarois mais pas le courage.
    fruit de passiflore
    la pulpe
    la gelée
    Pour le moment, à la sortie de cuisson, cela ne me parait pas bien sucré, mais c'est d'une jolie consistance.

Footer:

Le contenu de ce site wed appartient à une personne privée, blog.fr n'est pas responsable du contenu de ce site.